Suzette Bloch est journaliste à l’A.F.P., chargée du Sénat, et petite-fille de Marc Bloch.

L’Édito de Suzette Bloch

JPEG - 3.9 ko

Je suis vraiment très honorée d’écrire l’éditorial du premier numéro de votre journal. D’abord parce que je suis journaliste. C’est toujours très émouvant de participer à la naissance d’un journal même tout petit. Certains trouveront peut-être cette aventure si passionnante qu’ils voudront en faire leur métier et rejoindre l’ours de grands quotidiens ou hebdomadaires, enfin je l’espère. Eh oui un ours, non, pas celui du Pôle Nord, un autre, membre de la tribu du jargon des journalistes. Je ne vous dirai pas ce que cela veut dire. Cherchez, tirez le fil et vous déroulerez une pelote pleine de surprises, celle du monde de l’information, du monde des médias auquel participe désormais ce journal. Emparez vous de lui et faites en votre porte-parole, votre confesseur, votre exutoire, votre témoin, votre laboratoire, racontez-y , criez-y, dessinez-y !

Lire la suite...

Un journal, c’est un voyage en terre de rencontres qui peut vous entraîner plus loin que vous n’imaginez car son moteur, la curiosité, est inaltérable. Il constitue aussi une des pièces du grand puzzle de la démocratie. Être informé donne la liberté de ses choix, savoir transmettre une information peut devenir une passion.

Bon, là, je commence à devenir ennuyeuse, j’arrête. Je cherche juste à vous aguicher, vous inciter à mettre votre nez dans cette nouvelle feuille de chou et l’humer. Tiens, après l’ours, le chou ! A défaut de boutique naturaliste, Il vous faudra ouvrir une rubrique “glossaire”. J’ai bourlingué à travers les continents grâce à ce métier. Comme reporter à l’Agence France Presse j’ai “couvert” entre autre la guerre en ex-Yougoslavie, la chute du mur de Berlin, la répression des étudiants de la place Tien An Men à Pékin, de terribles catastrophes comme les tremblements de terre d’Arménie et d’Iran... aujourd’hui je suis la politique française et au parlement la fabrication des lois, je pourrais vous en parler des heures et des heures.

Deuxième raison du plaisir de pouvoir m’exprimer dans votre journal, je fais un peu partie de votre famille. Je porte le même nom que votre lycée, normal, c’est celui de mon grand-père, le célèbre historien et résistant Marc Bloch. Deux de vos professeurs Pascal Jeanne et Bernard Chambré ont organisé il y a un an un colloque pour vous faire découvrir ce grand homme. Je vous livre une de ses phrases où il explique ce qu’est l’histoire. “L’objet de l’histoire est par nature l’homme. Disons mieux : les hommes. Derrière les traits sensibles du paysage, les outils ou les machines, derrière les écrits en apparence les plus glacés et les institutions en apparence les plus complètement détachées de ceux qui les ont établies, ce sont les hommes que l’histoire veut saisir. Qui n’y parvient pas, ne sera jamais, au mieux qu’un manœuvre de l’érudition. Le bon historien, lui, ressemble à l’ordre de la légende. Là où il flaire la chair humaine, il sais que là est son gibier”. (extrait d’Apologie pour l’histoire ou métier d’historien).

Lors de ce colloque j’ai fait la connaissance de votre établissement et de quelques uns de ses membres. Tout m’a plu, les interventions scientifiques, celles des lycéens, les illustrations, les locaux, les concours de version latine, la cantine, bref l’énergie qui s’en dégageait. Et me voici de retour, un an après, avec plaisir.

Suzette Bloch


Derniers articles

  • Le coeur artificiel - 26 mars 2014

    Le mercredi 18 Décembre 2013, le premier cœur artificiel a été implanté à Paris dans l’hôpital Georges-Pompidou dans le but d’une alternative à la greffe cardiaque, le cœur artificiel avait pour but aussi (...)
  • France, Championne d’Europe de basketball - 26 mars 2014

    L’équipe de France de basket a remporté le premier grand titre de son histoire en s’opposant face a la Lituanie sur un score de 80 – 66 ce dimanche 22 septembre à Ljubljana ( Lituanie ). La France (...)
  • Bac EPS 2013-14 - 15 décembre 2013

  • Comment financer ses études - 21 octobre 2013

    Emma Jagu, ancienne de TS, présente les bourses proposées aux élèves méritants. Comme vous le savez peut-être, il y a quelques mois, après avoir passé le Bac et appris où j’allais faire mes études, (...)
  • Dans les coulisses des cours ... - 20 octobre 2013

    Nous devons à Fanny Farieux, ancienne élève de TL (promotion 2012-2013) et actuellement étudiante en Philosophie à Rouen, quelques planches de BD - inspirées de la collection les Profs - qui évoquent (...)
  • Grace Loubassou, fervente sciencepiste - 13 octobre 2013

    Avec la générosité qu’on lui connait, Grace, promotion TL 2009, a accepté de nous livrer un témoignage sur son parcours entre Paris et San Francisco. A Sciences Po, j’ai appris à être synthétique (...)