Publié : 5 février 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Merveilles de l’Islam au Louvre

Ouverture du département des Arts islamiques au Louvre

Ouverture du département des Arts islamiques

 Après trois ans de travaux, le département des Arts islamiques a été inauguré le 22 septembre 2012 au musée du Louvre (Paris).

L’ensemble de ces travaux a été financé par l’action de plusieurs mécènes privés et publics, notamment des pays musulmans (Koweït, Oman, Azerbaïdjan), pour un coût total de 98,5 millions d’euros ; ils ont permis de créer un écrin de verre et de métal situé dans les façades historiques de la cour Visconti.

(http://www.lefigaro.fr/arts-exposit...)

Le département des Arts islamiques a été ouvert suite à la (re)découverte d’œuvres du Moyen-Orient conservées dans les réserves du musée ; il montre l’étendue du patrimoine artistique islamique et en redéfinit les frontières. C’est le seul musée national en France qui consacre un espace aussi vaste aux Arts islamiques.

En regardant les différents oeuvres du département, on a observé plusieurs tableaux qui nous ont particulièrement plu, notamment le "Panneaux Aux paons" :

 Sur un fond noir des paons se battent de part et d’autre d’un vase dans lequel des branches de fleurs d’églantiers et les fleurs de type "Hérati". Le vase est placé sur un support qui évoque un kashkul (écuelle de mendiant) ou un lointain souvenir d’une corbeille végétale. Les éléments floraux et animaliers de couleur pale ressortent sur le fond noir ; nous remarquons le blanc et différentes nuances d’orangé. Cette illustration a déjà été utilisée dans un décor de mosaïque et de céramique de la mosquée du vendredi de Kermân (en Iran). L’illustration du paon, que l’on retrouve dès les premiers siècles de l’Islam, semble le plus généralement associée à l’astre solaire (exemple : dans le cadre de la poésie iranienne classique, des grands poètes comme Rudaki et Attâr).

http://www.photo.rmn.fr/LowRes2/TR1...

Charlotte Bucquet, Anaïs Durand, Delal Ergen (507).