Publié : 15 juillet 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’île de La Réunion

« « « « « » » » » »

L’île de La Réunion est un DOM (Département d’Outre-Mer) français, désigné par le numéro 974. Elle se situe au sud-ouest de l’océan Indien, dans l’archipel des Mascareignes, près de Madagascar et de l’île Maurice. Elle bénéficie d’un climat tropical et est située sur la route des cyclones. Elle contient un des volcans les plus actifs du monde : le Piton de la Fournaise.
Sur l’île, les origines sont variées, européennes, ouest-africaines, est-africaines, malgaches, indiennes et chinoises. La langue parlée est le français, mais surtout le créole. 
Du fait des différentes origines de la population réunionnaise, il y a beaucoup de religions : le christianisme, l’hindouisme, l’islam et le judaïsme.

 

La cuisine réunionnaise ou cuisine créole s’inspire de la cuisine asiatique notamment indienne, elle est donc épicée.
Les plats sont toujours accompagnés de riz, les plus communs sont les carris. Le Carri est composé d’une base d’oignon, d’ail et d’épices comme le curcuma, de viande, d’œufs et à laquelle on ajoute ensuite de la tomate. Les plats peuvent être aussi parfumés avec du gingembre et le zeste d’un combava.
On sert presque toujours avec cette préparation des grains, comme des lentilles par exemple. Les plats sont aussi accompagnés de brèdes.
Pour accompagner, on peut avoir un achard, un rougail tomates, ou de mangue verte, le tout fortement pimenté.
Pour varier, on peut préparer un rougail saucisses, à base de saucisses et de tomates cuites avec des épices ainsi que du piment vert, on y incorpore des haricots rouges ou des grains (pois du Cap). On peut aussi faire un massalé, de cabri ou de poulet.
Les principaux apéritifs sont le punch et le rhum arrangé. Pendant l’apéritif, des amuses-gueules traditionnels sont servis, des samoussas, des bonbons piment, bouchons et piments farcis.

 Les Réunionnais sont très famille, ils aiment se retrouver autour de bons repas et de musique. La musique écoutée est le séga et le maloya. 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les Réunionnais ne sont pas tous noirs. La Réunion, c’est le métissage.
La Réunion est composée de peuples d’origines différentes ce qui fait d’elle une véritable Terre des cultures.

DELPIT Océane

(507)

Voir en ligne : Une terre de cultures