Publié : 28 mars 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

La taxation du siècle

Le 16 mars dernier, une décision très impopulaire a été prise à Bruxelles.

 C’est une idée surprenante... les ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles, l’Eurogroupe et le FMI ainsi que le gouvernement chypriote viennent de décider une taxation de 6,75% sur les comptes où sont déposés moins de 100 000 euros et de 9,9% sur les autres comptes pour tous les déposants, citoyens chypriotes ou non. Cela devrait rapporter 6 milliards d’euros à un pays qui croule sous la dette. Au bord de la faillite, Chypre a demandé une aide financière d’environ 17 milliards d’euros à l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international ; 10 milliards lui ont été proposés à condition que Chypre fasse l’effort de fournir le reste.

Cette décison est remontée aux oreilles des Chypriotes et leur réaction a été très rapide, les citoyens chypriotes sont descendus dans la rue pour manifester et pour retirer tout l’argent de leur banque, de peur de perdre leurs économies. Cela a provoqué une énorme chute des banques et bourses européennes.

Ce projet de taxation a été rejeté par le Parlement chypriote mardi dernier. Cependant, l’U.E. a renouvelé son offre en proposant de ne plus taxer les comptes qui comportent moins de 100000 €

Le plan de relance européen (BCE : Banque Centrale Européenne)

 Il faut bien comprendre que Chypre est un paradis fiscal notamment pour les hommes d’affaires et la mafia russes. Selon Le Figaro, plus d’un tiers des 70 milliards d’euros qu’abrite le système bancaire chypriote est détenu par des non-résidents en particulier des Russes pour au moins 20 milliards d’euros. Si la taxation est adoptée, Chypre ne va pas gagner de l’argent pour longtemps car les plus gros comptes risquent d’être siphonnés promptement ; d’autres paradis fiscaux, en Europe ou ailleurs, accueilleront bien volontiers cette manne financière.

Sitographie :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/19/20002-20130319ARTFIG00386-chypre-les-depots-inferieurs-a-20000-euros-exoneres.php

http://www.francebleu.fr/economie/zone-euro/chypre-espere-trouver-une-solution-dans-les-prochaines-heures-pour-sauver-son-economie-424563


Antonin BOUDIER (507)