Publié : 31 mars 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Naïma BOUKHSSAYE

Geek épanouie

Naïma a eu son bac ES en 2009, depuis elle s’est passionnée pour le Web 2.0.

Une époque pleine de souvenirs : Le lycée et ses aventures
Ce moment de la vie si paradoxal entre l’insouciance et le passage à l’âge adulte : Le lycée.
Durant cette époque, j’avais un emploi du temps beaucoup plus intense qu’aujourd’hui, il n’y avait aucune place pour l’ennui. Encore aujourd’hui, le lycée Marc Bloch nous donne la chance d’avoir accès à de nombreuses activités : une opportunité que tous les établissements ne peuvent pas offrir. Et durant les études supérieures, l’emploi du temps est souvent variable, la surcharge de projet personnel est telle qu’il est souvent difficile de s’accorder autant d’activités « extrascolaires ». De même, le confort, l’encadrement et l’enseignement dont nous pouvons bénéficier après le lycée n’est rien comparé à ce dernier.

Me concernant, au lycée j’ai optimisé mon emploi du temps au maximum, ainsi j’ai pu être déléguée de classe, de l’écologie, du conseil de vie lycéenne et du conseil d’administration. En parallèle, je faisais partie de l’atelier ARCOL (EDRESUP), Sciences Po et surtout de la troupe théâtre du lycée.
Se fixer des objectifs et les atteindre, avoir le trac et le surmonter, vouloir partager et le faire, aider et s’humaniser, chercher l’originalité et la trouver, innover et convaincre, surmonter les difficultés, voir l’impossible se réaliser : ce sont des traits de caractères que j’ai développés au fil du temps et notamment au lycée, ils m’ont permis d’être celle que je suis aujourd’hui.

Etre perpétuellement à l’affut de nouvelles compétences…
A la suite de mon baccalauréat ES, j’ai choisi de faire un DUT de Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA). Puis, ayant eu un véritable coup de cœur pour le marketing j’ai souhaité poursuivre dans ce domaine tout en gardant ce côté professionnel d’où le choix d’une licence professionnelle Commerce Spécialité Marketing Direct Multicanal. Cette licence m’a permis d’approfondir mes connaissances dans divers domaines tels qu’en marketing, gestion de la relation client, commerce international et en droit. Cela m’a également permis de développer de nouvelles compétences notamment dans le web 2.0 avec le langage HTML/CSS, et la retouche de photo via Photoshop et InDesign.

Au niveau professionnel, d’une part, grâce à mes projets tuteurés « Cap pas Cap » et « Evreux fait son show  » (DUT/Licence) j’ai exploré le monde des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) dans le but de créer un buzz et faire venir un maximum de personnes à ces évènements. D’autre part, durant mes stages j’ai pu poursuivre dans l’organisation d’événements, la retouche d’images, la création d’affiches, la rédaction d’articles, et de newsletters.

Etre geek, c’est chic et ça tombe à pic.
Cette licence m’a donc permis d’acquérir de réelles compétences professionnelles et a suscité en moi un intérêt d’autant plus grand pour le Web 2.0. C’est pourquoi cette année j’ai décidé de poursuivre mes études dans ce domaine en Master 1 Commerce Électronique option Réseaux Sociaux à l’Université de Paris Est Créteil. En effet, m’étant découverte une nouvelle passion pour les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, blogs...), je porte un grand intérêt à leur utilisation dans le monde professionnel. Car effectivement, l’animation des réseaux et le développement du nombre de fans participent au référencement naturel d’un site qui permet ainsi de promouvoir ce dernier sur la toile. Il est intéressant de voir qu’à travers des outils, qui d’apparence semblent ludiques, se cachent un véritable enjeu pour les marques et les entreprises. De plus, au-delà de l’aspect théorique, c’est avant tout de réelles compétences que j’aspire à acquérir dans ce domaine.

Les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes dans nos vies et offrent tellement d’opportunités en termes d’applications pour faciliter notre quotidien qu’il faut constamment se tenir informé des nouvelles tendances pour ne pas être rapidement largué. Le web & la mode sont étroitement liés, il faut être connecté à chaque moment pour concevoir ce qui fera demain.

Les quatre coins du monde réuni au même endroit
Après la première carte bancaire, le permis de conduire, vient LE LOGEMENT : encore un pas vers l’indépendance. Hé oui, cette année, j’ai pu découvrir les joies d’habiter en résidence étudiante. C’est une expérience que je souhaite à tous. Se retrouver dans la même situation, « loin » de nos proches, livrés à nous-mêmes forcément ça crée des liens. J’ai ainsi pu rencontrer des personnes formidables provenant d’Asie, d’Europe de l’Est, d’Afrique, d’Amérique du Sud et des DOM-TOM… Découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles façons de voir le monde, partager, s’entre-aider, ça, ça n’a pas de prix !

What have you done ? Comme dirait Steve Jobs…
C’est la plus vieille histoire du monde : un jour vous avez 17 ans et des tas de rêves pour l’avenir,
Puis un autre jour sans que vous vous en rendiez compte vous vivez cet avenir avant qu’il ne devienne du passé.

Le seul conseil que je peux vous donner c’est d’aller de l’avant, de ne jamais avoir de regret, et si à un moment donné quelque chose ne va pas, votre formation ne vous plait pas… Cherchez des solutions, essayez de regarder au loin et trouver le bon moment pour vous réorienter ou vous spécialiser. Affinez votre parcours et vos recherches au fil du temps, et surtout osez « prendre un maximum de risque mais avec un maximum de précautions » (Rudyard Kipling)

Le tout est de ne pas vous retrouver des années plus tard à vous poser cette question « What have I done ? » et de constater que vous n’avez rien fait de ce que vous vouliez. Et quand bien même ce serait le cas, sachez que tant que vous êtes en vie tout est encore possible, saisissez les opportunités, le monde est si grand et si riche.

Enfin, aujourd’hui la plupart des métiers nécessitent une bonne maîtrise des langues : l’Anglais est vraiment nécessaire, même pour pouvoir parler avec les personnes qui vous entourent (cf. résidence étudiante) alors n’hésitez pas à voyager, donnez-vous les moyens de ne rien regretter). Plusieurs organismes peuvent vous le permettre : durant une année, un semestre ou encore à travers vos stages ! (alternative : via Erasmus)

Naïma BOUKHSSAYE

Tout sur le WOM par Naïma :

http://e-marketeur-upec.blogspot.fr/