Publié : 5 février 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

The big dual : Obama-Romney !

L’élection présidentielle américaine a eu lieu le 6 novembre 2012. Elle opposait le président démocrate sortant Barack Obama au candidat républicain Mitt Romney.
Le vendredi 26 octobre, une conférence de Rafik Mansour, le directeur des affaires culturelles à l’ambassade américaine à Paris, a permis aux élèves du lycée Marc Bloch de mieux comprendre les modalités de l’élection présidentielle aux Etats-Unis. (http://blog.ac-rouen.fr/lyc-bloch-notes/2012/10/20/conference-elections-us-vendredi-26/)

The big dual : Obama-Romney !

 

Pour comprendre le système électoral américain, vous pouvez consulter une vidéo courte et explicative : http://www.rue89.com/zapnet/2012/09/06/comprendre-le-systeme-electoral-americain-en-90-secondes-235150

Mitt Romney or Barack Obama  ?

 

Les deux candidats remplissaient les conditions imposées pour se présenter aux élections présidentielles américaines : être citoyen américain, né sur le sol américain, âgé d’au moins 35 ans, ayant résidé aux Etats-Unis depuis au moins 14 ans ; par ailleurs un président ne peut pas être élu plus de deux fois.

Il leur fallait ensuite être désigné candidat par leur parti respectif.

Mitt Romney :

Les primaires républicaines se tenaient le 3 janvier 2012 (premier tour) et le 19 janvier 2012 (second tour) dans l’état de l’Iowa. Mitt Romney se présenta alors. L’ancien gouverneur du Massachusetts de 2002 à 2006 s’était déjà présenté aux primaires républicaines en 2008 mais en vain. Il a été plus heureux lors de sa seconde tentative, les autres candidats se sont tous retirés avant ou pendant les primaires, ne laissant plus que Mitt Romney en lice. Il a donc été désigné par défaut, cela veut dire qu’il a été officiellement nommé candidat à l’élection américaine sans véritablement passer par le biais des primaires républicaines.

Barack Obama :

Barack Obama est le président sortant candidat démocrate à ces élections de 2012. Il était en difficulté par la victoire des républicains aux élections de mi-mandat en novembre 2010. Ces élections de mi-mandat consistent à élire les membres de la Chambre des Représentants qui votent les lois avec le Sénat et forme avec ce dernier le Congrès des Etats-Unis. Le président Obama vit donc une forme de cohabitation depuis 2010.
Conforté dans les sondages américains depuis 2011 suite à la mort du terroriste Oussama Ben Laden, il s’est présenté pour un second mandat.
Les lois américaines permettent au président sortant d’être candidat sans passer par des primaires.

Nous avons choisi d’aborder la campagne à un moment clé : les 3 débats au cours desquels les 2 candidats se sont affrontés devant des millions de téléspectateurs. 


Tournant de la campagne ?

Premier débat pour la présidentielle américaine

 
Selon les sondages post-débat, le challenger Mitt Romney a gagné cette première confrontation avec Barack Obama. Plus offensif, Romney a dominé le débat par son punch. Barack Obama, qui s’était pourtant préparé pendant deux jours, est apparu moins dynamique voire « émoussé », selon les analystes.

Pour le Washington Post, un Romney régénéré a assommé Obama sur son bilan économique. Le candidat Romney a « trouvé le ton » sur l’économie en assénant notamment à son rival d’avoir « enterré la classe moyenne » américaine durant son mandat. Au-delà des aspects économiques du débat, le quotidien américain juge lui aussi que « le contraste entre Obama et Romney était frappant ».
Selon le Wall Street Journal, les deux hommes ont livré des visions contrastées sur la politique économique, thème central de ce premier rendez-vous, mais le journal économique ne livre pas vraiment de verdict sur l’issue de la confrontation. Les gaffes ont été absentes, les piques rares, mais globalement Obama a encaissé une sorte de K.O. technique, note le San Francisco Chronicle, résumant à peu près l’opinion générale de la presse locale.

 Ce débat a permis à Mitt Romney de réduire son retard face à Barack Obama. Selon un sondage Reuters/Ipsos, le Président sortant était crédité de 48% d’intentions de vote, contre 43% pour le candidat du Grand Old Party soit 5 points d’écart contre 7 auparavant le 3 octobre 2012. Ce dernier avait montré plus d’audace que Barack Obama et avait, de l’avis de tous, su prendre l’avantage à l’occasion du premier des trois rounds prévus entre les deux candidats. À l’issue de cette prestation, Mitt Romney avait receuilli une majorité d’opinions positives (51% des personnes interrogées).

Le deuxième débat 

 Lors de ce deuxième round, le président sortant démocrate, Barack Obama, était en difficulté car tous les sondages confirmaient bien un retour du républicain Mitt Romney dans la course à la présidentielle 2012.
 Barack Obama a souligné au cours de ce deuxième débat que Mitt Romney n’avait qu’un programme économique, celui qui consiste à « favoriser les plus riches au détriment de la classe moyenne. » Sur la politique internationale, Mitt Romney a attaqué le président sur les couacs et les flous aux versions données de la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi le mois dernier. Le ton était ensuite monté, la journaliste présentatrice a repris Mitt Romney pour une citation inexacte des propos de Barak Obama.

Ce débat a été plus favorable pour B. Obama, selon un sondage CNN/ORC International, 46% des électeurs interrogés ont donné le président démocrate gagnant contre 39% seulement pour Mitt Romney lors du deuxième débat du 16 octobre 2012.

Le troisième et dernier débat

Pour le troisième débat sur la chaîne CNN, c’était une grande soirée pour les amateurs de la politique étrangère, objet principal de la dernière confrontation entre Barack Obama et Mitt Romney. 
A l’issue de ce débat, 48 % des personnes interrogées considéraient que le président démocrate avait une nouvelle fois été le plus convaincant, contre 40 % pour son adversaire républicain. (Voir : http://lci.tf1.fr/monde/amerique/obama-et-romney-donnes-a-egalite-a-46-7598755.html)

 

On pourrait se poser la question de savoir quel aurait été le résultat final de cette élection présidentielle si il n’y avait eu qu’un seul débat comme en France. Le premier a certes donné l’avantage à Romney, mais les 2 suivants ont permis à Obama de reprendre des couleurs. Le 6 novembre, le vote des grands électeurs confirmait cette tendance observée au cours de ces 3 duels.

Comme Barack Obama a remporté les élections, il a pris directement ses fonctions de président alors que si Mitt Romney avait été élu président il serait entré en fonction le 20 janvier 2013.

Résultat des élections

Sitographie :

http://www.france24.com/en/US-elections-2012_results_2012 

http://edition.cnn.com/ELECTION/2012/?cid=emea_uselection

 http://www.barackobama.com/

http://www.mittromney.com/

http://www.whitehouse.gov/

SEBIRE Pauline

BOUDIER Antonin

ODET Guillaume

de la 507