Publié : 27 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le phénomène Femen

Un phénomène qui se diffuse dans le monde

Femen est un groupe contestataire féministe d’origine ukrainienne, fondé à Kiev en 2008 par Anna Hutsol. Ce mouvement a été créé pour défendre la "révolution orange" en Ukraine et pour dénoncer l’exploitation des femmes dans la société ukrainienne.
Rapidement ce phénomène a dépassé les frontières de l’Ukraine et touche désormais plusieurs pays. Elles sont désormais sur tous les fronts (France, Tunisie, Égypte...) et choquent pour avoir organisé des actions seins nus, dans le but de défendre la démocratie, la liberté de la presse, les droits des femmes, la protection de l’environnement, et de lutter contre la corruption, la prostitution, le tourisme sexuel, les agences matrimoniales internationales, le sexisme, la violence conjugale, le racisme, la pauvreté et tous les intégrismes. Leurs actions ont un fort écho médiatique : manifester seins nus devient alors leur marque de « fabrique ».
Ces militantes de Femen sont avant tout adeptes d’un féminisme radical qu’elles appellent « sextrémisme ».

JPEG - 28 ko

Récemment en France le vendredi 5 avril 2013, plusieurs militantes de l’organisation féministe ont décidé de claquer la porte, après une spectaculaire opération devant la Grande Mosquée de Paris où trois d’entre elles ont déployé le drapeau noir des salafistes* avant d’y mettre le feu pour dénoncer les atteintes aux droits des femmes dans certains pays arabo-musulmans. Action en solidarité avec l’activiste tunisienne, Amina Tyler, que "les salafistes ont appelé à lapider", pour avoir oser publier des photos d’elle, seins nus, sur internet ; elle voulait ainsi dénoncer les atteintes aux droits des femmes dans les pays arabo-musulmans. Les trois jeunes femmes ont été chassées à coups de pied par les agents de sécurité de la mosquée.

* Le salafisme est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l’islam des origines, fondé sur le Coran et la Sunna.

Ombeline M. ; Maëva D. (507)