Publié : 29 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le mariage pour tous

Une loi enfin adoptée !

Suite à de nombreuses démarches et avec la décision du Conseil Constitutionnel , le 17 mai 2013, est promulguée la loi sur le mariage pour tous en France après de nombreuses difficultés. Retour sur un processus compliqué.

Depuis le début de l’année, des manifestations ont eu lieu dans toute la France sur le projet de loi. D’un côté nous avons ceux qui s’opposent au mariage pour tous et ceux qui sont favorables. Tandis que les membres de la communauté homosexuelle ne se cachent plus, ceux qui sont contre montrent leur désaccord par des actes parfois violents.

Cette loi avait été proposée par François Hollande lors de sa candidature et fut reprise par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le 31 octobre dernier. Une semaine plus tard, ce projet avait été adopté en Conseil des ministres.

Suite à plus de 170 heures de débats au Parlement, le vote du 23 avril 2013 a donné ses résultats : 331 votes pour et 225 votes contre.

Le nouvel article n°143 du code civil indique désormais : "Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe."

Il permet la célébration d’un mariage entre deux personnes de même sexe résidant en France et la reconnaissance en France des mariages entre deux personnes du même sexe célébrés à l’étranger avant l’entrée en vigueur de la loi.

A son adoption, la France est devenue le 9e pays européen et le 14e Etat du monde à accepter le mariage pour tous.

JPEG - 24.3 ko
Le mariage pour tous

Le premier mariage homosexuel a eu lieu le 29 mai 2013 à Montpelliers.

Malgré l’adoption de la loi et sa promulgation, une autre manifestation a été organisée le 26 mai par les opposants pour maintenir leur position.

Pourquoi cette loi fait-elle autant réagir les Français alors que dans d’autres pays comme l’Espagne, aucune opposition ne s’est aussi massivement manifestée ?

Personnellement, nous pensons que nul ne devrait empêcher les gens d’être heureux. Nous ne devrions pas nous immiscer dans la vie privée des couples de même sexe ou de sexe opposé et désapprouver leur désir de s’unir. Nous devons accepter les personnes telles qu’elles sont et non les juger. En outre nous ne comprenons pas l’argument des opposants qui critiquent l’adoption pour tous ; un enfant peut parfaitement être heureux avec des parents homosexuels. Un couple homo peut offrir autant d’amour et de tendresse qu’un couple hétérosexuel.


Léa Moulin et Ludivine Leclercq (507)


Le Monde propose une chronologie de la proposition du candidat Hollande à l’adoption de la loi :

http://www.lemonde.fr/societe/visuel_interactif/2013/04/23/mariage-pour-tous-chronologie-du-debat-depuis-la-promesse-du-candidat-hollande_3164832_3224.html