Publié : 13 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

20 ans après la découverte de la première exoplanète ...

A quand la jumelle de la planète Terre ?

En 1992, trois exoplanètes sont découvertes autour d’un pulsar. Mais à l’époque, les scientifiques rejettent cette découverte car pour eux cela est impossible ... En 1995, la première exoplanète (confirmée par les astronomes) est découverte par les astronomes suisses Michel Mayor et Didier Queloz. Un vrai bouleversement de la conception des étoiles se jouaient en astronomie car personne ne pensait qu’une planète tournait autour d’une étoile autre que le Soleil !
20 ans après, les astronomes ont détecté peut-être la première "exo-terre" dans tout l’univers ... Description des exoplanètes candidates qui peuvent contenir la vie.

20 ans de découverte, 892 exoplanètes confirmées et 13 controversées (exoplanète non-confirmées) au compteur, l’astronomie n’en finit plus d’étendre nos connaissances sur l’univers ... Déjà 20 ans après la première exoplanète découverte autour d’un pulsar, la liste des exoplanètes s’allonge de plus en plus rapidement. Chaque semaine, les astronomes trouvent deux exoplanètes en moyenne !

Mais les astronomes se tournent plus particulièrement vers les "exo-terres", des planètes telluriques qui pourraient contenir de l’eau, une atmosphère et même la vie ! La chance d’avoir une planète sœur à la Terre n’est pas minime ! Mais pour l’heure,les astronomes n’ont découvert que 12 exoplanètes qui pourraient être semblable à la Terre. Description de ces petits mondes...

Gliese 581d : un monde de glaces et de carbone

JPEG - 25.7 ko

Ce fut la première exo-terre à être découverte par les astronomes (en 2007) elle fut classée dans la catégorie des exo-terres après beaucoup d’hésitations : son orbite dépasse la zone habitable, ce qui aurait fait de cette planète un caillou glacé. Mais grâce à sa masse, elle peut se munir d’une atmosphère avec beaucoup de pression et de dioxyde de carbone, avec des température clémente ! Ce qui fait de cette planète un lieu propice à la vie...

Gliese 581g :

JPEG - 40.6 ko

Gliese 581g est la deuxième exo-terre orbitant autour de l’étoile Gliese 581. Orbitant dans la zone habitable de l’étoile, la planète est propice à la vie. Des simulations faites par les astronomes montrent même que la planète seraient une proche "cousine" de la Terre. Découverte en 2011, elle est déclarée "exoplanète controversée", on attend sa confirmation. L’étoile Gliese 581 se situe à 22 années-lumière de la Terre.

HD 85512b : l’exoplanète bien placée

JPEG - 5 Mo

Cette exoplanète fut découverte en 2011. Orbitant un tout petit peu plus proche de la zone habitable de son étoile orange (entre 4000°C et 5000°C), elle bénéficie quand-même de températures clémentes et d’une atmosphère propice à la vie. Elle fut la deuxième exo-terre confirmée par les astronomes. L’étoile HD 85512 se situe à 36 années-lumière de la Terre.

HD 40307g :

JPEG - 28.7 ko

HD 40307g est la troisième exo-terre à être découverte. Elle fut découverte en 2011, orbitant autour d’une étoile comparable au Soleil mais en un peu moins grosse. Cette exoplanète orbite ni trop près ni trop loin de son étoile, elle se situe donc dans la zone habitable de son étoile. Pas très massive, HD 40307g est une exoplanète propice à la vie. Seul bémol, cette exoplanète est classée dans la catégorie des "controversées" comme Gliese 581g... L’étoile HD 40307 se situe à 42 années-lumière de la Terre.

Gliese 667Cc : une exoplanète semblable à la Terre ?

JPEG - 4.8 ko

Ce fut la surprise pour les astronomes, Gliese 667Cc est découverte en 2011. Cette exoplanète se trouve dans la zone habitable de son étoile Gliese 667C. Oui, cette exoplanète tourne autour d’une étoile appartenant à un système trinaire ! Elle serait une sœur proche de la Terre, son système se situe à 23 années-lumière de la Terre.

Tau Ceti e : l’exo-terre la plus proche

JPEG - 309.8 ko

 Elle serait l’exo-terre la plus proche de notre planète, car Tau Ceti ne se situe qu’à 12 années-lumière de la Terre ! Cette exoplanète serait au bord de la zone habitable de son étoile Tau Ceti (à la limite d’être une exoplanète très chaude où toutes les espèces vivant sur celle-ci pourraient "cramer" !!!), mais la température et la composition de l’atmosphère de cette exoplanète restent pour l’instant inconnues... De même pour la présence de cette planète dans ce système...

Kepler-22b : WATERWORLD !

JPEG - 59.1 ko

Ce fut la première exo-terre à être découverte par le satellite Kepler. Elle fut découverte en novembre 2011. Ce fut aussi la première exo-terre (confirmée) à tourner autour d’une étoile semblable au Soleil ! Elle fut classée comme la première exo-terre car elle aurait une forte probabilité à avoir de l’eau... jusqu’à ce qu’on découvre sa taille ! Les astronomes ont calculé sa masse hypothétique (car impossible pour l’instant de calculer la masse de cette exoplanète trop lointaine !) et il trouve... 36 masses terrestres. Cette exoplanète serait une "mini-neptune" : une exoplanète gazeuse plus petite que Neptune, au fait de sa taille et de sa masse hypothétique... Voire une planète océan (planète recouverte d’eau). Ce qui brise la joie des astronomes... Mais elle pourrait être une exo-terre, attendons les résultats sur la masse de cette planète, on pourrait avoir des surprises... L’étoile Kepler-22 se situe à 640 années-lumière de la Terre

Gliese 163c : la plaque chauffante

JPEG - 24.4 ko

Gliese 163c fut découverte en 2012, elle fut confirmée comme exo-terre par les astronomes malgré une température de 60°C avec une atmosphère... Cette exoplanète est un vrai enfer mais sa température est clémente pour que l’eau s’y développe. Gliese 163c est la plus massive des exoterres après Kepler-22b. L’étoile Gliese 163 est située à 49 années-lumière de la Terre.

Kepler-69c : l’exo-terre au climat tropical

JPEG - 12 ko

Kepler-69c fut découverte en janvier 2013, cette exo-terre bénéficierait d’un climat tropical. Un climat quand même propice à la vie. Deuxième exoterre confirmé par le satellite Kepler, elle tourne autour de l’étoile Kepler-69, une étoile semblable au Soleil. L’étoile Kepler-69 est située à 2700 années-lumière de la Terre.

Kepler-62e et Kepler-62f : Deux exo-terres ?

JPEG - 1.7 Mo

Kepler-62e

JPEG - 75.9 ko

Kepler-62f

Kepler-62e et Kepler-62f ont été découvertes en même temps que Kepler-69c par le satellite Kepler. Ces deux planètes se situent dans la zone habitable de leur étoile Kepler-62. Si ces exoplanètes avaient une atmosphère, le climat de Kepler-62e serait tropical et le climat de Kepler-62f serait identique à celui de l’Alaska, brrr... Mais leurs tailles et leurs masses sont comparables à celle de la Terre, un rêve pour les astronomes... L’étoile Kepler-62 est située à 1200 années-lumière de la Terre.

Kepler-61b : la dernière

JPEG - 198.8 ko

Kepler-61b a été découverte en mai 2013, elle se situe à la limite de la zone habitable de son étoile Kepler-61b. On en sait pour l’instant pas plus sur cette exoplanète. L’étoile Kepler-61 se situe à 1064 années-lumière de la Terre.


Un projet pour vérifier tous cela

Un projet, devrait voir le jour en 2022, si tout va bien. Ce projet consiste à construire un très grand télescope appelé l’E-ELT (European Extremely Large Telescope). Ce grand télescope permettra d’observer, d’analyser et d’étudier l’atmosphères des exoplanètes...

Surtout, si vous voyez quelqu’un de très bizarre, ne vous dites pas que c’est un cousin de E.T. C’est bien une personne normale née sur terre...

Portfolio automatique :